dimanche 14 janvier 2007

On va encore diaboliser Sarkozy

C'est ce qu'on a pu entendre ce matin sur France-Culture. C'est curieux comme certaines personnes, on ressent l'envie de les "diaboliser".
Le premier qui me vient à l'esprit, c'est un grand démocrate devant l'éternel, président d'un certain Front National. Combien de fois a-t-on dit, écrit, entendu "ne diabolisons pas ce Monsieur".
M. Sarkozy lui a emprunté, en plus du thème juteux de l'insécurité, quelques-unes de ces techniques qui vous posent en homme énergique, mais, hélas! vous confrontent au risque d'être "diabolisé". Je pense aux petits dérapages verbaux bien contrôlés et autres déclarations à l'emporte pièce.

Mais au fait, qui a-t-on l'habitude de diaboliser? Petite enquête sur internet avec un bon moteur de recherche ayant bien pignon sur rue.

occurences

"diaboliser Villepin 0
diaboliser Jospin" 0
"diaboliser Buffet" 0
"diaboliser Raffarin" 0
"diaboliser Laguiller" 0
"Diaboliser Luc Ferry" 0
"diaboliser Giscard" 0
"diaboliser Bové" 0
"diaboliser José Bové" 1
"diaboliser De Gaulle" 1
"diaboliser Chevènement" 1
"diaboliser Mamère 1
"diaboliser Reagan" 1
"diaboliser Royal" 2
"diaboliser Chirac" 2
"diaboliser Besancenot" 2
"diaboliser Mittérand" 6
"diaboliser Castro" 16 ("diaboliser Fidel Castro" 5)
"diaboliser Ben Laden" 18
"diaboliser Staline" 24

"diaboliser Blair" 36
"diaboliser Hitler" 54
"diaboliser Berlusconi" 55
"diaboliser Bush" 73

"diaboliser Sarko" 181
"diaboliser Sarkozy" 178
"diaboliser Nicolas Sarkozy" 59

total M. Sarkozy 418

"diaboliser Le Pen" 466
"diaboliser Jean-Marie Le Pen" 13
Total M. Le Pen 479

"diaboliser Saddam" 484

Encore un petit effort et M. Sarkozy sera l'homme le plus diabolisé de la francophonie.
On se demande bien pourquoi!

Aucun commentaire: