jeudi 26 juillet 2007

Education : service minimum?

Une grande partie des Français interrogés par le Parisien sont favorables au service minimum dans l'éducation prôné par M. Fillon.

En primaire, si les enfants sont accueillis par les enseignants, ces derniers sont présents et travaillent : pour eux, c'est la fin du droit de grève. S'il s'agit d'une garderie effectuée par d'autres que les enseignants, où trouver le personnel compétent et comment le rémunérer?

M. Fillon n'ignore pas que ce genre de déclaration est populaire. Il s'agit de manipuler l'opinion, de caresser les râleurs et les piliers de comptoir dans le sens du poil... en attendant de les assommer à coup de TVA...

Aucun commentaire: