lundi 10 septembre 2007

dopage, créatine, transfusion

voir cette vidéo excellente.
et aussi, pour le foot, ceci

J'ai fait à Wikipédia, à propos de l'article Zinedine Zidane ("discuter") la contribution suivante :

"Je m'étonne de ne pas trouver les termes "créatine" et "transfusion" dans un article aussi détaillé sur un sportif de haut niveau. On ne manquerait pas de les notifier si Zidane avait fait de la bicyclette. Zidane a reconnu avoir eu recours en Italie à ce produit (la créatine, produit interdit en France) lors de son témoignage en 2004 au procès de Turin. Il a également avoué lors d'un entretien donné au magazine Le Point avoir subi des transfusions (selon lui ces transfusions étaient à base de vitamines...) Johnny Halliday aurait affirmé étourdiment lors d'une émission de télévison (en 2003 sur Canal +) qu'il avait subi des cures de rajeunissement en Suisse à base de transfusions (oxygénation du sang par auto transfusion) et que l'adresse lui avait été communiquée par "son ami Zidane"(voir LE MONDE du 2 juin 2006). Rappelons que cette pratique a valu l'exclusion de Vinokourov et de Rasmunsen du tour de France 2007"
(voir )

Je n'ai rien contre Zidane en particulier, mais je suis vraiment étonné de voir combien peu on se soucie de l'hygiène et de la moralité dès lors qu'il s'agit de football, alors que les articles consacrés au cyclisme sont systématiquement axés sur l'aspect "dopage". Comment l'expliquer?

Les médias, depuis bien longtemps, présentent le sport cycliste souvent suivant l'angle "magazine" et "pittoresque". Au lieu de focaliser les commentaires sur l'aspect sportif, compétition, stratégie comme on le fait pour le football, on se préoccupe de la vie quotidienne du coureur, de son alimentation, on glose sur la beauté des paysages et c... Il semble que ce sport, en tant que compétition, ne puisse pas passionner les foules. Or ce sport passionne les foules : elles se déplacent en nombre au bord des routes. Le hic, c'est qu'elles ne payent pas pour ce spectacle. Doit-on voir dans cette gratuité la cause d'un certain désintérêt de la part des médias?

Tout est fait en tout cas pour décrédibiliser le vélo. Le comité olympique a même envisagé de supprimer la bicyclette des prochains J.O. (l'altérophilie et l'athlétisme seraient, eux, préservés!). Ce qu'on reproche au cyclisme, on devrait pourtant le reprocher au sport de haut niveau dans son ensemble, sans excepter le tennis de table ou la même la pétanque.

On ne peut qu'admirer la musculature des footballeurs actuels (à côté, les Rocheteau et les Platini ont l'air de fillettes) et la faculté qu'ils ont à enchaîner les parties avec ou sans prolongation sans paraître jamais fatigués. Quel est leur secret? Certainement le même que celui des cyclistes...

1 commentaire:

Anonyme a dit…

je suis tout à fait d'accord avec toi et c'est d'ailleurs ce que je répond aux footeux ou autres sportifs me disant que je fais un sport de "dopés"... moi je ne suis pas dopé et je me réjouit d'être dans le seul sport où on regarde la réalité en face, où on avance à grands pas vers un sport propre....