jeudi 20 septembre 2007

Fonctionnaires : Sarkozy retouille sa bouillie...

*Selon Le Monde Nicolas Sarkozy aurait affirmé : "Je souhaite une fonction publique moins nombreuse, mais des fonctionnaires mieux payés, avec de meilleures perspectives de carrière",
Pourquoi faudrait-il une fonction publique moins "nombreuse"? ... qui effectuera les tâches que les fonctionnaires supprimés effectuaient?

Les fonctionnaires restants seront mieux payés, comment? Eh bien notre président propose que les fonctionnaires puissent "travailler plus et gagner plus". Notamment les enseignants qui assureront des études surveillées le soir "
Des études surveillées! Mais où va-t-il chercher ça?


Les perspectives de carrière? C'est comme le droit, qui mène à tout si on le quitte. Dans la fonction publique, faire carrière, c'est la quitter. On dégagera même un "pécule" (sur quels fonds?) pour encourager les départs de fonctionnaires vers le privé. C'est pas du plan de carrière, ça, dis?

Le plus beau, M. Sarkozy veut soulager la fonction publique du "carcan des concours". C'est vrai que le concours, c'est un peu comme la démocratie, le pire système à l'exclusion de tous les autres... Et si on recrutait les fonctionnaires au piston, comme dans le privé, ça serait pas mieux?

Aucun commentaire: