mercredi 5 septembre 2007

Guignol réforme!

De mémoire de quarantenaire, on n'avait jamais vu une telle rentrée! Les bavasseurs s'en donnent à cœur joie, proposent tout et le contraire de tout, et leur chef d'orchestre n'est autre que (vous le dîtes avec moi :) Nicolas Sarkozy.
Il serait fastidieux d'énumérer tout ce que "veut" notre président. A l'occasion de la rentrée, c'est la fête des profs. Ils doivent travailler plus, mais avec moins d'heures de cours; les enfants doivent être mieux suivis, mais il y aura moins de profs... les profs seront mieux payés, mais aucune augmentation n'est prévue... pour finir il se prend pour le pape et leur chante "N'ayez pas peur"...

Bref, pour ce qui est de l'éducation, comme pour le reste, M. Sarkozy navigue à vue, cherchant dans les propos d'ivrogne de l'opinion publique ce qui lui permettra d'appliquer ce que demande le MEDEF : moins de contraintes pour les entreprises et davantage pour les employés; moins d'argent pour les aides sociales, plus de subventions aux entreprises...

Aucun commentaire: