jeudi 11 octobre 2007

Docteur Fillon : du courage face à la purge!

(AFP) — François Fillon a déclaré mercredi soir devant les Réformateurs de l'UMP que la réforme de l’État supposait "que chacun d'entre nous accepte qu'il y ait moins de services, moins de personnel, moins d’État sur son territoire".

"la réforme de l’État, ça supposera que nous soyons courageux, la réforme de l’État supposera que chacun d'entre nous accepte qu'il y ait moins de services, moins de personnel, moins d’État sur son territoire",

"Parce que la réforme de l’État général qui satisfait tout le monde mais qui ne se traduit par aucune suppression d'aucun établissement sur le territoire, ça n'existe pas"

M. Fillon précise bien pour ceux qui n'auraient pas encore compris : dans sa bouche, "réforme de l'état" signifie bien "casse en règle du service public". Et au passage il suppose que la réforme de l'état "satisfait tout le monde" ce qui peut faire rire ou pleurer.

On peut résumer ainsi la pensée de M. Fion : soyons courageux et nos amis les riches pourront avoir davantage de yachts.

Aucun commentaire: