samedi 6 octobre 2007

Marion Jones et la potion magique...

Eh oui, comme il est dit dans un message précédent, on peut recourir au dopage sans forcément pratiquer la bicyclette... Courir, ça peut aussi nécessiter quelque stimulant, surtout quand on veut participer aux jeux olympiques...

Marion Jones vient d'avouer! c'est bien, mais ses adversaires, lors des finales qu'elle a gagné, couraient-ils "à l'eau claire"? Qu'on nous permette d'en douter!

Ce que nous apprennent ces aveux, ce n'est pas que certains se dopent : tout être un peu doué de raison ne l'ignore pas! Ce qu'on apprend, ce qui nous est confirmé, c'est qu'on peut parfaitement se doper sans que ce dopage ne soit décelé. On peut donc supposer que tous les sportifs de haut niveau se dopent (les plus soupçonnables étant évidemment ceux qui gagnent les courses et battent des records).

Ne devrions-nous pas avec Albert Jacquard crier : "Halte aux jeux"? Toute compétition organisée et rétribuée n'est-elle pas un incitation délibérée à prendre des produits dopants dangereux?

Aucun commentaire: