vendredi 26 octobre 2007

Régimes spéciaux : Sarkozy devient enfin raisonnable!

« Les bonifications, les décotes, moi je pense que tout ceci ne peut s'appliquer que pour ceux qui ne sont pas déjà rentrés à la SNCF »

C’est ce que, selon le Journal du Dimanche (JDD) du Vendredi 26 Octobre 2007 M. Sarkozy aurait déclaré aujourd’hui même aux représentants des cheminots à Saint-Denis. Cette déclaration est le bon sens même. Réserver les « réformes » aux nouveaux entrants éviterait (et aurait évité) les grèves qui, à ce qu’on dit, coûtent si cher à la société. Les fonctionnaires ont au demeurant un contrat avec l’Etat : l’Etat se déshonore en ne l’honorant pas.

Oui à la réforme pour les nouveaux entrants qui choisissent en toute connaissance de cause. Non à la réforme pour ceux qui ont signé un contrat de 37 ans et demi avec l’état… et non de 42 ans…

Il semble cependant que M. Sarkozy ait prononcé ces paroles par inadvertance, dans le feu de l’action... Dommage pour la paix sociale…

Aucun commentaire: