mardi 13 novembre 2007

Il n'y a pas que le Tour!

Armstrong a tellement dominé le Tour qu'il en a dégoûté plus d'un.

On pourra trouver des explications à une telle domination. Il avait une hygiène de vie extraordinaire, c'était un champion exceptionnel, ses médecins étaient formidables... certes, et surtout, il s'est consacré, durant son "septennat", uniquement au Tour. Ses concurrents avaient un calendrier chargé, lui, il préparait le tour...

Avec du recul, on finira bien par se rendre compte qu'à côté des palmarès de Merckx, Hinault et c... celui d'Armstrong n'est pas si impressionnant... A moins de prendre en compte uniquement le tour de France. Ce qui est aujourd'hui apparemment la règle.



Merckx, qui faisait partie d'une équipe italienne, a dû privilégier le Giro : il l'a remporté cinq fois. Il a aussi gagné le Tour d'Espagne en 1973 et 7 Milan-San Remo, et trois paris-Roubaix, et toutes les classiques et 3 titres de champion du monde et c.... Cela vaut bien les sept tours d'Armstrong... Armstrong a certes été sacré champion du monde en 1993 et a gagné trois classiques mais on est obligé de constater que depuis sa première victoire dans le Tour en 1999, Armstrong n'a rien gagné de notable, excepté un Grand Prix des Nations en 2000 (course que Merckx a gagné en 1973 )

C'est en se consacrant uniquement au Tour qu'Armstrong a pu le gagner 7 fois. Cela ne lui ôte évidemment pas son mérite, mais cela explique un peu sa domination.

D'autre part, ce qui a favorisé le coureur Texan et aussi beaucoup nui à l'intérêt sportif du Tour, (et je ne comprends pas que les organisateurs ne s'en soient jamais rendu compte) c'est le contre-la-montre par équipes.

Les coureurs qui auraient pu individuellement inquiéter Armstrong (grimpeurs, et c...) étaient pour la plupart lourdement handicapés par cet exercice dès lors qu'ils n'avaient pas les moyens de se payer une équipe de rouleurs. Armstrong était placé tactiquement en position idéale, ce dont il n'avait pas besoin.

Est-il d'ailleurs justifié du point de vue sportif que des résultats obtenus par équipe interviennent aussi lourdement sur le classement individuel? Il me semble que le classement individuel a été faussé et surtout rendu moins intéressant depuis l'instauration de cette étape courue par équipes. Armstrong aurait peut-être gagné quand même sans les c.l.m. par équipe, mais le tour aurait été bien plus intéressant.

Aucun commentaire: