vendredi 2 novembre 2007

Le plus grand bourreau de l'histoire est mort.

Le misérable qui fut chargé de larguer la bombe atomique sur Hiroshima vient de mourir. Il est mort paisiblement à l'âge avancé de 92 ans sans avoir jamais eu (à ce qu'il a déclaré) ni le moindre remord ni bien évidemment la moindre convocation devant un tribunal pour répondre de cet acte... Il a même quitté l'armée avec le grade de général!

Quelles qu'en aient été les raisons, les bombardements d'Hiroshima et de Nagazaki furent des actes de terrorisme. Les historiens discuteront si ce furent les pires de l'histoire. Le président Truman porte, je suppose, la responsabilité morale de cet acte inhumain : le pilote n'en était certes que l'exécutant. Mais au final il a exécuté personnellement 120 000 personnes dont une grande majorité de femmes, de vieillards et d'enfants, dont beaucoup ont subi d'atroces souffrances.

Un regret n'aurait pas suffi ; un suicide? peut-être.

Aucun commentaire: