vendredi 21 mars 2008

ressources inhumaines

Une campagne de publicité utilise des photos de Coluche et de Gandhi pour promouvoir une entreprise de travail temporaire... que trouver à redire? Un humoriste au grand cœur et un apôtre de l'indépendance et de la non-violence... ils sont morts, ils ne porteront pas plainte! Je crois tout de même que Coluche n'était pas partisan de la publicité : il ne s'y est jamais prêté de son vivant, exception faite pour les "restau du cœur" qui ne sont pas une entreprise à but lucratif. Il n'était pas non plus un fervent défenseur du travail rémunéré Quant à Gandhi, c'est le rabaisser singulièrement que de l'utiliser pour se faire de la réclame...

Mais qu'on se rappelle, le crédit agricole a utilisé Imagine de John Lennon pour sa promotion. Que dit cette chanson? : qu'on pourrait vivre sans craindre l'enfer, sans religion, sans nation, et finalement sans "possession". A quoi pourrait servir une banque dans un monde sans "possession"? Cette chanson inspirée par sa compagne japonaise Yoko Ono est fort teintée de bouddhisme, l'utiliser pour promouvoir une banque paraît absurde...

Mais la publicité ne fonctionne pas de manière rationnelle, elle repose sur un système d'association, de connotation. Le slogan est de plus en plus court et allusif, totalement dépourvu de sens. "Imagine" n'est qu'un slogan qui peut introduire tout et son contraire. Le message de John Lennon est : "Imagine (qu'on serait tous frères)" celui de la banque est "Imagine (ce que tu vas faire avec l'argent qu'on va te prêter)".

Dans le cas qui nous occupe le slogan est : "les gens sont pleins de ressources humaines". On voit bien la récupération : la phrase attendue, le cliché, le lieu commun est "les gens sont pleins de ressources" : la preuve Coluche a fait des petits boulots avant de trouver le succès, et Gandhi a exercé différent métiers. Comme se sont des personnes respectées, cela rendra respectable le travail temporaire. A "ressources" le publicitaire ajoute "humaines" puisque "ressources humaines" est la façon dont on désigne aujourd'hui la main-d’œuvre, le personnel. On a ainsi d'un côté les ressources matérielles à exploiter et de l'autre les ressources humaines, à exploiter également.

L'entreprise de travail temporaire "optimise" les ressources humaines. Elle fournit aux autres entreprises moyennant rétribution de la main d’œuvre pour accomplir une tâche donnée pendant une durée donnée. Ensuite la main d’œuvre sera de nouveau disponible, sur les listes de l'entreprise de travail temporaire. Notons qu'un DRH (directeur des ressources humaines) qui se respecte promet systématiquement (mais verbalement) à l'employé intérimaire qu'il va être engagé définitivement à la fin de son contrat (pour le motiver, c'est le moins). Tout aussi systématiquement l'employé intérimaire sera congédié à la fin de son contrat. Les entreprises de travail temporaire sont là en effet pour épargner aux entreprises la nécessité et l'embarras d'embaucher des personnes.

Aucun commentaire: