mardi 8 avril 2008

Folie OGM... ça gagne!


Voilà-t-i pas que nos députés, ceux de l'UMP en tout cas s'apprêtent à voter un "délit de fauchage" passible de 2 ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende, portée à 3 ans et 150.000 pour une parcelle de recherche... On croirait bien que c'est leur tête qu'on veut faucher...

Eh bien si un jour il me venait l'idée de voter pour l'UMP, avant de glisser mon bulletin dans l'urne, j'aimerais qu'on me rappelle cette loi!

Le plus beau, c'est que concernant les OGM, les députés trouvent le gouvernement trop tiède.

"Les députés reprochent à Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'Etat à l'Ecologie, de ne pas s'être opposée à l'amendement présenté par le communiste André Chassaigne stipulant que la mise en culture, la commercialisation et l'utilisation d'organismes génétiquement modifiés ne peuvent se faire que dans le respect des structures agricoles, des écosystèmes locaux et des filières de production. Nombre de députés UMP considèrent que cela change le sens de la loi destinée, dans l'esprit de la majorité, à permettre une cohabitation entre les cultures traditionnelles et les cultures OGM. « Avec un tel texte, plus personne ne prendra le risque de planter des OGM», explique, furieux, un député.

Voilà qui a le mérite d'être clair. Selon les propres défenseurs des OGM il est impossible de cultiver des OGM dans le respect des structures agricoles, des écosystèmes locaux et des filières de production. On s'en doutait à vrai dire.

En gros, ce que, chez nos patrons d'entreprises agricoles (qui nous font vivre, en attendant de nous faire mourir) on appelle "cohabitation", ça veut dire implantation sans contrôle des OGM et répression tous azimuts de ceux qui osent s'y opposer.

Il est vrai que la plupart des députés UMP sont venus à la politique pour défendre leur pécule durement hérité, leur entreprise qui crée de nombreux emplois en Chine et le droit de polluer tant qu'ils veulent...

Aucun commentaire: