samedi 21 février 2015

Vive le quad bon sang!



J’ai toujours rêvé de sortir de devant Pernod/Drucker le dimanche et d’aller m’éclater dans la nature ! Le sport, on a beau dire, c'est la santé. C’est décidé j’achète un quad ! C’est pas le choix qui manque ! Du quad d’occase un peu naze à 250€ au quad utilitaire de luxe à 5000€. Ah ! C’est chouette, je vais déjà passer quelques après-midi en zone indus avant d’aller creuser des ornières dans les sous-bois. Faut choisir le petit bijou, mais c’est pas tout, faut s’équiper… de belles bottes de 100 à 300€ (ou plus pour les passionnés) le casque, comptez 50 à 100€ c’est pratiquement donné ! la combi en plastique… non, en sublimé graphique (meuh ouais !)  Ben t’en a pas pour 50 € ! le pantalon en nylon ? Allez mets 75€ et c’est marre… manque que les gants 20-25€ et te voilà beau. Pour 400€ à peine te voilà le sosie d’Armstrong (le cosmonaute, ou le cycliste, comme tu veux)… Te reste plus qu’à passer à la pompe (du sans plomb 95, ça va très bien) et te voilà prêt à aller pétarader dans les chemins, y a rien de plus marrant.

Un loisir vert
Ouais, mais je me suis vite rendu compte que dans ce pays, la liberté, c’est plus ça du tout. Faut voir la tronche des ringards qui promènent leurs gosses au milieu des flaques quand on arrive, la visière mouchetée, tous décibels dehors. Parce qu’il faut dire, quand tu pratiques tranquillement ce loisir vert, tu te rends vite compte que les gens sont intolérants… sous prétexte qu’on pue un peu, les voilà qui nous regardent de travers. Ben oui les écolos, les gaz d’échappements, on les parfume pas à la rose – mais l’odeur du fumier, c’est mieux peut-être ?
Il paraît aussi qu’on fait du bruit. Pas tant que ça, pas tant que ça, et d’ailleurs les pétarades de nos moteurs bien huilés, c’est la moitié du plaisir, quand on veut bien les écouter, ces sons peuvent être harmonieux ! (si !, si !) D’ailleurs, si on avait des moteurs silencieux, ces râleurs de buveurs de tisane nous entendraient pas arriver et se plaindraient qu’on est dangereux ! Sont jamais content, les khmers verts.

facteurs de croissance
Le pire, c’est que de plus en plus de chemins sont interdits aux quads, sous prétexte qu’on entraine un peu de boue sur nos pneus. Tu parles ! Qu’est-ce que c’est que cette dictature? Est-ce qu’on se plaint, nous autres, de ces ramasseurs de champignons le cul en l’air  qui circulent sans tenue jaune fluo ces inconscients qu’on les voit qu’au dernier moment? On se distrait, y a pas de mal à ça ! Est-ce que je les empêche de faire de la peinture à l’huile ou de collectionner les timbres, moi ? Notez que nous, les amateurs de quads, nous sommes de bons consommateurs, on fait marcher le commerce, on est des facteurs de croissance. C’est un peu grâce à nous qu’on résorbera le chômage !

Alors poupoune les randonneurs avec vos pataugas. On a autant le droit de profiter de la nature que vous !

Aucun commentaire: